Biomega : du vélo à la citadine électrique

Biomega : du vélo à la citadine électrique

Le constructeur danois de vélo Biomega envisage sa conversion vers la mobilité à quatre roues et présente un concept de citadine ultralégère et 100% électrique. Un engin dont le prix de vente devrait être inférieur à 20.000€.

 

L’éclosion de la propulsion électrique va permettre à de nouveaux constructeurs de venir rivaliser avec les blasons traditionnels. Les exemples ne manquent pas, tant du côté des constructeurs chinois aux dents longues, comme Thunder Power, que des groupes comme Dyson ou de plus petites structures comme Micro Mobility System. Le constructeur de vélo haut de gamme Biomega entend visiblement aussi se lancer dans l’arène de la mobilité électrique. La société danoise vient en effet de dévoiler son concept de citadine électrique baptisé SIN.

Design épuré

Ce concept se caractérise par son design épuré. Très épuré, même. Mais, outre de lui conférer une certaine élégance, cela lui permet aussi d’afficher un poids total réduit avec 950 kg à vide. Un poids contenu grâce à l’utilisation massive de plastique renforcé à la fibre de carbone.

Batterie amovible

Le véhicule est conçu sur base d’un « skateboard » technique intégrant deux packs de batterie. Le premier, de 14 kWh, est solidaire de la structure. Mais le second, de 6 kWh, est amovible. Il permet d’être échangé contre un module rechargé pour continuer son trajet rapidement en cas de besoin.

160 km

Avec ses 20 kWh de batterie, le concept affiche une autonomie de 160 km grâce à une consommation moyenne annoncée autour des 11 kWh/100 km. Les quatre moteurs électriques, installés à l’intérieur de quatre roues pour ne pas empiéter sur l’espace habitable, développent quant à eux 60 kW au total, soit 82 ch, et 160 Nm de couple. De quoi accélérer jusqu’à 100 km/h en 13 s et rouler jusqu’à 130 km/h.

Moins de 20.000€ ?

Les concepteurs annoncent viser un prix de vente inférieur à 20.000€. Et un lancement commercial entre 2021 et 2023.

 


Publicité

Partager