Des vacances sous hydrogène ?

Des vacances sous hydrogène ?

Au vu du gabarit de ces engins, mais aussi de leur besoin en énergie, les camping-cars se profilent peut-être comme les véhicules les mieux adaptés pour se convertir à la propulsion à hydrogène. Voilà un avant-goût, signé Mercedes, de la maison de vacances mobile du futur !

 

Inutile de s’enflammer : le concept de camping-car alimenté par une pile à combustible dévoilé par Mercedes ne sera pas prêt pour vos prochaines vacances. Ni celles des années suivantes, certainement! Le concept Sprinter F-Cell permet toutefois d’avoir un premier aperçu des caractéristiques qu’un camping-car à hydrogène pourrait prendre à moyen terme. Basée sur le Sprinter électrique prêt à arriver dans les concessions, cette version en abandonne les batteries au profit d’une pile à combustible et de trois réservoirs capables de stocker 4,5 kg d’hydrogène. Le concept annonce alors une autonomie de 300 km. Mais pour les conducteurs qui préféreraient avaler des étapes plus longues, Mercedes précise qu’un quatrième réservoir peut être installé pour porter le rayon d’action à 500 km. Même si le constructeur allemand n’en fait pas mention dans son communiqué, on imagine que la pile à combustible devrait aussi pouvoir être utilisée statiquement pour alimenter certains équipements de bord en électricité. Et sans bruit !

Ravitaillement rapide

Une fois une station délivrant de l’hydrogène trouvée, le plein ne durera pas plus que de quelques minutes. Mais, en cas de besoin, Mercedes précise que la batterie tampon utilisée peut directement être rechargée sur le réseau pour assurer une autonomie électrique si l’on ne trouve pas d’hydrogène. Mais le rayon d’action se limitera alors à seulement 30 km entre deux recharges… Le moteur électrique utilisé développe, quant à lui, 147 kW (200 ch) et 350 Nm.


Publicité

Partager

Poster un commentaire