Electromobilité : les Allemands passent à la vitesse supérieure !

Electromobilité : les Allemands passent à la vitesse supérieure !

Si l’on regarde le top des ventes des modèles électriques dans le monde, on ne trouve aucune marque allemande. Du moins pour le moment ! Car la machine allemande semble maintenant lancée !

Le marché de l’électromobilité semblait jusqu’ici porté principalement par la Chine et ses innombrables marques spécialisées dans le domaine, ainsi que quelques acteurs « traditionnels » comme Nissan, Tesla ou Renault. Actuellement, l’industrie allemande semble un peu à la traine dans le domaine. On le sait, cela va changer. Mais avec une ampleur que l’on imagine encore un peu difficilement… L’étude concernant les investissements consacrés à la mobilité électrique dans le monde que le cabinet EY, anciennement Ernst & Young, vient de publier se montre du coup particulièrement intéressante à ce sujet.

Grosse artillerie !

Si l’on en croit les chiffres avancés par EY, l’industrie allemande semble ainsi vouloir rattraper son retard, et tourner la page du Dieselgate, en déployant la (très) grosse artillerie ! On apprend notamment qu’à eux trois seulement, les groupes allemands Volkswagen ; Daimler et BMW ont consacré 4,7 milliards d’euros pour la mobilité électrique depuis le début 2016 sur un total de 5,2 milliards pour les 16 plus grands groupes automobiles dans le monde ! Des investissements qui bénéficient d’ailleurs principalement à l’Allemagne.

La machine est en marche !

Car si jusqu’ici, la Chine et les Etats-Unis se profilaient comme les deux marchés vers lesquels les investissements liés à l’électromobilité se concentraient, la machine semble maintenant lancée en Allemagne ! Notre voisin se présente ainsi dorénavant comme le pays concentrant le plus d’investissements liés à l’électromobilité dans le monde. Et de loin ! D’après les chiffres avancés par EY, les investissements consacrés à la mobilité électrique au cours des deux dernières années auraient ainsi atteint plus de 3,2 milliards d’euros en Allemagne contre « seulement » 990 millions en Chine et 890 millions aux Etats-Unis! Voilà qui devrait permettre à l’armada allemande de jouer aux avant-postes quand leur déferlante électrique, attendue pour l’horizon 2019-2020, viendra inonder le marché ! On en reparlera sûrement…


Publicité

Partager