[Essai] Audi Q5 55 TFSI e quattro : les anneaux à nouveau branchés

[Essai] Audi Q5 55 TFSI e quattro : les anneaux à nouveau branchés

Le SUV Q5 lance la seconde vague d’hybridation rechargeable chez Audi. Rencontre avec cette mécanique siglée 55 TFSI e quattro.

 

Utilisée maintenant pour les modèles purement électriques, l’appellation « e-tron » des précédentes A3 Sportback et Q7 hybrides rechargeables ne désigne plus les hybrides branchés d’Audi. Dorénavant, ces versions sont rebaptisées TFSI e. Du moins pour les premiers modèles de cette seconde vague qui sont déjà présentés… et équipés d’un moteur à essence.

Deux versions

Dans le cas du SUV Q5, Audi laisse le choix entre deux versions : 50 TFSI e quattro et 55 TFSI e quattro. Ces deux versions sont techniquement proches et s’articulent autour d’un bloc 2.0 l turbo à essence de 252 ch (370 Nm) et une transmission intégrale. Le moteur électrique de la version 55 TFSI e quattro est néanmoins un peu plus puissant. Il développe jusqu’à 105 kW (143 ch) en pic et 350 Nm. Ce qui élève la puissance totale de cette version plus sportive à 367 ch contre 299 ch pour le 50 TFSI e quattro.

Bien sûr, chacun choisira selon ses préférences (ou son portefeuille…). Relevons tout de même que la version 50 TFSI e ne réclame finalement qu’un supplément de prix plutôt contenu par rapport au Q5 45 TFSI thermique équivalent : 54.900 € contre 53.690 € ! La version 55 TFSI e, certes aussi un peu mieux équipée, coûte au minimum 61.500 €.

+- 40 km

Sur cette version hybride rechargeable, le volume de réservoir à essence du Q5 passe de 70 à 54 l. On perd aussi l’espace de chargement situé sous le plancher du coffre. L’habitabilité reste en revanche identique, tout comme la modularité (banquette arrière rabattable et coulissante). La batterie lithium-ion embarquée peut stocker 14,1 kWh. L’autonomie électrique du Q5 plug-in est alors annoncée à +- 40 km selon le cycle WLTP. Dans la pratique, on a relevé un minimum de 35 km et un maximum de 52 km. Avec sa puissance de maximum 7,4 kW, le chargeur embarqué permet de récupérer l’intégralité de ce rayon d’action en un peu moins de 2h30 sur une borne adaptée. La consommation réelle de carburant peut, quant à elle, bien sûr aussi fluctuer sensiblement en fonction de l’usage. Au terme de notre essai, on a relevé un appétit moyen de 6 l/100 km en multipliant les recharges dès que possible.

GPS « intelligent »

Par défaut, le Q5 démarre en mode électrique sauf si l’on entre sa destination dans le GPS. En fonction des conditions prévues sur le trajet, le système de navigation module alors le fonctionnement du système hybride pour réserver les évolutions en mode « zéro émission » aux endroits les mieux adaptés. Comme dans les embouteillages, par exemple. On peut aussi jongler entre les trois modes de conduite prévus directement depuis un bouton sur la planche de bord : EV, Hybrid et Battery Hold (pour figer le niveau de batterie en vue d’une utilisation ultérieure).

Electrique

En mode électrique, le Q5 peut rouler jusqu’à 140 km/h et présente déjà des accélérations largement suffisantes pour se glisser dans le flot du trafic. Audi annonce un temps de 5,5 s pour passer de 0 à 60 km/h sans sortir le 2.0 TFSI de sa torpeur. En mode hybride, le Q5 55 TFSI e quattro se montre « souple » et confortable. Le fonctionnement de la chaine cinématique est assez transparent, hormis quelques à-coups dans la transmission à l’occasion. L’insonorisation globale est, en outre, très soignée. Si on adopte un tempo plus rapide, le Q5 55 TFSI e quattro fait preuve d’accélérations assez spectaculaires. Le 0 à 100 km/h est expédié en 5,3 s ! Mais dans le sinueux, on ressent tout de même que le « bestiau » pèse plus de deux tonnes…

Conclusion

Si on prend la peine de recharger son Q5 TFSI e dès que possible, cette version hybride rechargeable permet de jouir d’une consommation réelle de carburant réduite en ne réclamant qu’un supplément de prix réduit par rapport à son équivalent à essence. Efficace et transparent, son système hybride permet en outre rapidement d’oublier qu’on évolue dans un SUV hybride. Mais attention tout de même à la note finale si on se laisse tenter par les nombreuses et onéreuses options proposées par Audi…

En résumé, notre avis sur l’Audi Q5 55 TFSI e quattro

PLUS

-Consommation maitrisée si branché régulièrement

-Confort / insonorisation

-Equipement

-Rayon d’action électrique

MOINS

-Prix final, options comprises

-Poids total élevé


Publicité

Partager

Poster un commentaire