[Essai] SsangYong XLV CNG, l’alternative exotique ?

[Essai] SsangYong XLV CNG, l’alternative exotique ?

Champion du rapport qualité/volume/prix, SsangYong propose une gamme de SUV intéressante (mais méconnue !)­ avec le modèle compact Tivoli en guise de fer de lance. Partons à la découverte de sa version allongée, baptisée XLV, convertie au gaz naturel. Alors, à moins de 19.000€, ce XLV CNG, c’est une affaire ?

 

Passée dans les mains de Mahindra, la marque coréenne SsangYong profite de l’argent frais du groupe indien pour renaitre de ses cendres après avoir frôlé la faillite avant son rachat. Sa renaissance est symbolisée par le lancement du SUV compact Tivoli. Un modèle dont SsangYong a décidé de se servir pour extrapoler un second SUV à mi-chemin entre les segments B et C. Une variante présentant un porte-à-faux arrière étiré généreusement de près de 24 cm pour libérer plus de… 700l de coffre ! Une aubaine si l’on souhaite y intégrer des bonbonnes de gaz, non ?

2.900€

Contrairement aux autres modèles carburant au CNG généralement assemblés directement « tels quels » par les constructeurs en usine, l’installation CNG du XLV est proposée en « option » par l’importateur belge de SsangYong, Alcopa. Cette option est facturée 2.900€ et proposée, bien sûr, sur la version à essence 1.6l atmosphérique de 128 ch du XLV. Option CNG comprise, le prix du XLV reste néanmoins fixé sous la barre des 19.000€ : 18.990€ en version de base Crystal.

3 bonbonnes

L’installation comprend 3 bonbonnes de gaz qui peuvent stocker 16,2 kg de CNG. De quoi offrir une autonomie théorique de 300 km. Puisqu’il s’agit ici d’une modification en « accessoire », les bonbonnes ne sont néanmoins pas intégrées dans la structure mais se trouvent sous le plancher du coffre. On perd donc une bonne partie du volume total de chargement du XLV. Celui qui se trouvait sous le plancher amovible du coffre en l’occurrence. Cela dit, cela laisse tout de même un coffre « honorable » à l’usage. Et comme la modularité des sièges n’est pas impactée par cette intégration, on peut également toujours disposer d’un grand plancher plan de chargement à l’usage.

46 l

Le réservoir à essence reste, quant à lui, totalement identique. Ce qui permet de partir, tous pleins faits, avec 16,2 kg de gaz naturel et 47 l d’essence. De quoi parcourir environ 900 km au total : 300 km au gaz et encore 600 km supplémentaires en essence. Notons que pour ne pas grever « l’allure » du XLV, l’orifice de remplissage des bonbonnes de gaz est intégré discrètement sous la trappe à essence classique. Sur le tableau de bord, on retrouve aussi un petit boitier permettant de passer d’un carburant à l’autre et dont les diodes indiquent le niveau de gaz restant dans les bonbonnes.

Couple faiblard…

Sous le capot du XLV CNG, on retrouve le nouveau bloc 1.6l essence quatre cylindres développé par SsangYong. Même s’il est neuf, ce moteur n’a pas succombé à la tentation de respirer sous assistance artificielle. Autrement dit : en l’absence de turbo, ce moteur atmosphérique n’offre pas un couple très élevé. Il développe 160 Nm à 4.800 tr/min. Côté puissance, contrairement à ce que son nom « e-XGI 160 » pourrait laisser penser, il développe 128 ch. À l’usage, ce moteur s’avère suffisant pour animer sereinement le XLV. Mais si l’on souhaite jouir d’une relance soutenue, il ne faudra pas hésiter à rouler « à l’ancienne ». C’est-à-dire laisser tomber un voire deux rapports et essorer le compte-tours !

Un peu moins de 300 km

Du coup, nous avons noté un rayon d’action au gaz légèrement inférieur à 300 km : 280 km. Cela dit, en adoptant un rythme de croisière plus modéré, on devrait pouvoir atteindre les 300 km avant de devoir se diriger vers une pompe délivrant du CNG.

Habitabilité généreuse

Au quotidien, le XLV présente un confort de marche appréciable même si le typage global reste assez ferme. Même si l’empattement n’évolue pas par rapport au Tivoli plus compact, les places arrière s’apprécient tout autant. L’habitabilité est généreuse et l’accès aisé. Le XLV CNG n’affichant aucune prétention sportive, on ne se plaindra pas de son comportement dynamique. Il affiche un comportement routier convaincant et freine suffisamment ses mouvements de caisse sur les routes bosselées. Dans ces conditions, c’est plutôt le manque de centrage de la direction qui pourra pénaliser la tenue de cap. Mais le constat s’améliore si l’on configure l’assistance de direction, via le petit bouton dédié sur la planche de bord, en mode Sport.

Conclusion

Certes, il faudra se faire à son physique « particulier » et se contenter de reprises un peu mollassonnes. Mais pour moins de 19.000€, le XLV CNG permet de jouir d’un SUV très habitable et présentant un volume de coffre qui reste appréciable. Sans oublier qu’il est garanti 5 ans et qu’il peut rouler durant environ 300 km avec un plein de gaz facturé +- 16€. Ce qui correspond à peine à plus de 5€/100 km. Intéressant, non ?

En résumé, notre avis sur le SsangYong XLV CNG

PLUS

Rapport prix/espace intéressant

Autonomie en mode CNG appréciable

Prix à l’usage contenu

MOINS

Homologation CO2 qui reste élevée

Reprises mollassonnes

Politique d’équipement figée

Espace de chargement sous le plancher condamné

Intégration du système CNG moins abouti qu’en usine

Fiche technique

Publicité

Partager

Poster un commentaire