Fiat Chrysler paie Tesla pour éviter les amendes CO2 en Europe

Fiat Chrysler paie Tesla pour éviter les amendes CO2 en Europe

Le spectre de lourdes amendes CO2 plane au-dessus des constructeurs en Europe dès 2021. Le groupe Fiat Chrysler a trouvé la parade… en signant un gros chèque à Tesla !

 

Après le 31 décembre 2020, les constructeurs automobiles devront atteindre des rejets moyens de CO2 inférieurs à 95 g/km pour l’ensemble de leur gamme en Europe. Dans le cas contraire, de très lourdes amendes dissuasives s’abattront sur les finances des constructeurs. Cette date buttoir se rapprochant rapidement, les constructeurs entendent généralement accélérer l’électrification de leur gamme pour en diminuer le niveau de CO2 moyen. En retard dans le domaine, le groupe italo-américain Fiat Chrysler semble avoir trouvé une solution alternative pour éviter les amendes. Selon une information dévoilée par le Financial Times, Fiat Chrysler aurait trouvé un accord avec Tesla pour diminuer son niveau moyen d’émission.

Options offertes par la réglementation

Selon le communiqué officiel de FCA à ce sujet, rapporté par l’agence de presse AFP, on apprend ainsi que « l’engagement de FCA est de réduire les émissions de tous nos produits. En même temps, nous allons tirer le meilleur des options offertes par la réglementation pour respecter les normes ». Si FCA ne communique pas les détails exacts de l’opération, il est question selon les informations avancées par le Financial Times de profiter de l’homologation CO2/km nulle de la gamme Tesla pour diminuer la moyenne de la gamme de FCA. Pour ce « service », FCA verserait « plusieurs centaines de millions de dollars » à Tesla avance en outre le Financial Times. Mais ce montant resterait toutefois inférieur à l’amende que le groupe FCA devrait verser à l’Europe à partir de 2021. Si cela se confirme dans les faits, voilà un beau pied de nez en perspective aux instances européennes…


Publicité

Partager

Poster un commentaire