Goodyear expose son « pneu vert ».

Goodyear expose son « pneu vert ».

Aujourd’hui, on accorde beaucoup d’attention à l’émission de particules des voitures. Surtout des moteurs diesel particulièrement critiqués dans ce domaine. Mais les moteurs sont loin d’être les seuls incriminés quand on mentionne l’émission de particules des automobiles. Les véhicules de dernières générations, homologués Euro 6, émettent d’ailleurs moins de particules fines à la sortie de leur pot d’échappement que de particules dues à l’usure des pneus et des freins !

Goodyear entend offrir, en partie, une solution à ce problème avec son concept, plutôt visionnaire, d’un pneu « vert ». Un pneu qui porte d’ailleurs bien son nom puisqu’il est baptisé « Oxygene ». La carcasse de ce pneu futuriste, mais également sa bande de roulement, affiche une structure ouverte. Dans la partie centrale du pneu pousse alors… de la mousse naturelle alimentée en eau par les éclaboussures les jours de pluie !

Grâce à la photosynthèse, ces pneus « à mousse » absorbent alors le CO2, en profitant de la lumière du soleil, qu’ils convertissent en oxygène. En outre, Goodyear précise que la structure des pneus « Oxygen » est fabriquée à partir de pneus recyclés. Ces pneus d’un genre plutôt nouveau n’étant pas remplis d’air, ils nécessitent en outre moins d’entretien et offrent même plus de sécurité. Plus de problème de sous-gonflage dans ce cas-ci, en tous les cas !

Enfin, Goodyear précise encore que la photosynthèse de ces pneus « verts » fournit de l’énergie qui peut être convertie en électricité. De quoi alimenter les capteurs électroniques de sécurité intégrés aux pneumatiques, voire de fournir de l’énergie pour alimenter un éclairage LED intégré dans les flancs ajoute encore Goodyear.


Publicité

Partager