HK GT : avec prolongateur d’autonomie, à la carte !

HK GT : avec prolongateur d’autonomie, à la carte !

Sculptural, le concept GT exposé sur le stand de la société hongkongaise Hybrid Kinetic Group attire tous les regards. Mais c’est surtout la technologie qui se cache sous sa robe, signée Pininfarina, qui s’avère intéressante !

Visiblement, la jeune société Hybrid Kinetic Group, symbolisée par les lettres HK, basée à Honk-Kong a les dents longues. Elle présente déjà à Genève son… quatrième concept-car depuis la signature de son partenariat avec le célèbre carrossier Pininfarina en 2017! Après la berline H600 et les deux SUV K 550 (à 5 places) et K 750 (à 7 places), voici une sculpturale berline longue de près de 5 mètres. Côté style, on remarque surtout ses impressionnantes portières de type « papillon ».

1.088 ch

Mais, chez Greencars, on s’intéresse surtout à ce qui se cache sous cette impressionnante robe ! Et qu’est-ce qu’on y trouve ? D’abord, quatre moteurs électriques développant au total 800 kW. Soit un peu plus de 1.000 ch ! (1.088 ch, exactement). Voilà qui augure de prestations pour le moins explosives avec un 0 à 100 km/h pulvérisé en moins de 3 secondes (2,7 s). Au vu du gabarit de l’engin, c’est plutôt impressionnant. Autre caractéristique : l’engin profite d’une démultiplication à deux rapports pour pouvoir afficher une vitesse de pointe digne de son statut de « Grand Tourisme » : 350 km/h !

Petite batterie

Mais contrairement aux autres concepts électriques qui commencent à poindre, ici, on ne note pas la présence d’un gigantesque pack de batterie dans le soubassement. Au contraire, la HK GT se contente de stocker seulement… 38 kWh d’énergie. Soit encore moins qu’une Renault Zoé ! L’autonomie annoncée ne dépasse, du coup, pas la barre des 160 km. Hybrid Kinetic Group travaille néanmoins au développement de prolongateurs d’autonomie. Soit des modules embarqués fabriquant de l’électricité pour étendre le rayon d’action. HK précise que trois solutions différentes peuvent être utilisées sur son concept GT : un moteur thermique classique, une pile à combustible fonctionnant à l’hydrogène (comme la sportive H2 Speed) ou une micro-turbine (comme sur la sportive de Techrules). L’autonomie dépasserait, dès lors, les 1.000 km.

 


Publicité

Partager