Hyundai électrifie (doublement) son Tucson

Hyundai électrifie (doublement) son Tucson

Le SUV Tucson, c’est l’enfant chéri de Hyundai. C’est grâce à lui que le coréen a percé progressivement le marché européen. À l’occasion du restylage de sa dernière génération, Hyundai annonce l’arrivée de deux nouvelles mécaniques hybrides. Mais basées sur des moteurs diesel.

Si Hyundai avait déjà dévoilé le nouveau regard de son Tucson en mars, à l’occasion du salon de New-York, le constructeur coréen s’était encore montré discret quant aux caractéristiques techniques de sa version européenne. C’est maintenant chose faite. On apprend que Hyundai entend lui offrir à son tour le nouveau bloc diesel à l’hybridation légère 48 V que Kia vient de présenter pour son SUV Sportage. Cette nouvelle version s’articule autour du bloc 2.0l diesel de 186 ch qui hérite d’un alterno-démarreur alimenté par une petite batterie lithium-ion de 0,44 kWh. Une électrification légère qui peut fournir un « boost » de 12 kW (16 ch) lors des accélérations. Mais aussi récupérer plus efficacement l’énergie cinétique lors des ralentissements. Avec ce système, impossible de rouler en mode 100% électrique, bien sûr. Mais Hyundai annonce tout de même une économie de carburant, et donc des émissions de CO2, de 7% ainsi que le respect des normes antipollution les plus drastiques actuellement annoncées pour l’Europe.

Le 1.6 CRDi dans la foulée !

En plus de proposer ce 2.0 CRDi micro-hybride dès cette année sur son nouveau Tucson, Hyundai précise dans son communiqué que la technologie 48 V sera également adaptée dans la foulée sur son nouveau bloc diesel 1.6 CRDI afin de rendre la technologie plus accessible. Cette seconde version micro-hybride diesel est attendue pour le printemps 2019.


Publicité

Partager