Kalachnikov : de l’AK-47… à la mobilité électrique ?

Kalachnikov : de l’AK-47… à la mobilité électrique ?

S’il est surtout connu mondialement pour son fusil d’assaut AK-47, Kalachnikov semble visiblement maintenant s’intéresser… à l’électromobilité. En tous les cas, le groupe russe vient de dévoiler deux modèles électriques destinés aux civils : une moto et une voiture ! Le début d’une nouvelle ère ?

 

Soyons honnête : quand on pense à Kalachnikov, on ne songe pas immédiatement à « mobilité propre », si ? Mais cela va peut-être changer ! En tous les cas, au dernier salon « Défense-Armée 2018 » organisé à proximité de Moscou, le spécialiste de l’armement russe a dévoilé son intention de se lancer sur le créneau de la mobilité électrique. Et ce tant sur deux que quatre roues !

UM-1

Dans un premier temps, le groupe communique surtout à propos de la moto électrique UM-1. UM pour « Urban Moto » puisqu’il s’agit d’une version destinée aux civils dérivée d’une moto électrique imaginée pour la Défense (SM-1). D’après les premières informations dévoilées, cette UM-1 affiche une vitesse de pointe de 100 km/h ainsi qu’une autonomie de 150 km. La puissance du moteur électrique est annoncée, quant à elle, à 15 kW. Soit +- 20 ch.

Aussi un quadricycle ?

Dans le même temps, Kalachnikov a également dévoilé un prototype de voiture électrique. À son sujet, les informations disponibles restent néanmoins assez laconiques. Tout au plus sait-on que sa vitesse maximale devrait être de 80 km/h. Par contre, au vu de la première image dévoilée par le groupe russe, on peut visiblement s’attendre à ce qu’il s’agisse plutôt d’un « quadricycle » léger que d’une voiture au sens traditionnel. Le concept dévoilé se passe, d’ailleurs, de portières et s’apparente plutôt comme une sorte de version à quatre places du quadricycle électrique Twizy proposé par Renault.


Publicité

Partager