Kia lance son offensive « 48V » avec le Sportage

Kia lance son offensive « 48V » avec le Sportage

À son tour, Kia annonce son intention de généraliser la solution de l’hybridation légère 48 V dans sa gamme. C’est la version remaniée de son populaire SUV Sportage, attendue pour le mois d’octobre, qui va en bénéficier en primeur.

En parallèle au développement de sa gamme hybride, hybride rechargeable, électrique et fonctionnant via une pile à combustible, Kia entend aussi proposer des mécaniques à hybridation légère. Dans un premier temps, cette hybridation légère baptisée « EcoDynamics+ » sera appliquée sur un bloc diesel mais Kia précise qu’elle sera aussi proposée sur les moteurs à essence à l’avenir. Tout en étant compatible tant avec les transmissions manuelles qu’automatiques et aux configurations traction, propulsion et quatre roues motrices.

0,46 kWh

La technologie retenue par Kia comprend une batterie lithium-ion 48 volts de 0,46 kWh (située sous le plancher du coffre) ainsi qu’un alterno-démarreur capable de fournir jusqu’à 10 kW (soit +-14 ch) d’assistance au moteur thermique via une courroie lors des accélérations. En mode « générateur », ce module permet en outre de récupérer plus efficacement l’énergie cinétique lors des ralentissements. Grâce à ce système léger, Kia annonce une réduction « à moindre coût » de 4% des émissions de CO2/km selon le nouveau protocole d’homologation WLTP (7% avec le précédent NEDC).

Sportage et puis Ceed

Notons qu’après le Sportage restylé qui va inaugurer la technologie d’ici la fin 2018, la prochaine génération de Ceed bénéficiera également de cette technologie « EcoDynamics+ » en 2019.

 


Publicité

Partager