La Chine accélère sa mutation électrique

La Chine accélère sa mutation électrique

Plus de 600.000 voitures électriques et hybrides rechargeables ont été immatriculées en Chine en 2017… dont plus de 100.000 sur le seul mois de décembre ! Le début d’une (encore plus) vaste déferlante ?

On le sait, dorénavant la Chine représente le plus gros marché pour la mobilité électrique dans le monde. Sur les neuf premiers mois de l’année 2017, on écoulait ainsi sur ce vaste marché près de deux fois plus de voitures électriques (+-230.000) qu’en Europe (+-100.000). Sur l’ensemble de l’année 2017, si l’on additionne les voitures électriques et les véhicules hybrides rechargeables, on dénombre plus de 600.000 immatriculations en Chine. Et le succès de ces modèles semble s’intensifier de mois en mois. Selon les chiffres publiés, si l’on dénombrait effectivement un peu plus de 6.000 immatriculations de modèles du genre en janvier, la Chine en absorbait plus de 100.000 sur le seul mois de décembre 2017 ! Si ces chiffres sont impressionnants, n’oublions pas que la Chine représente un marché total de près de 30 millions de nouvelles immatriculations par an. La part de l’électromobilité dans le parc automobile chinois reste, dès lors, encore marginale. Mais elle devrait rapidement s’accélérer en raison de la politique de quotas stricts imposée par Pékin. Le cap symbolique du million d’immatriculations devrait être atteint dès l’année prochaine. En profitant principalement aux constructeurs nationaux. Car sur les 600.000 voitures électriques/hybrides immatriculées en 2017 en Chine… 96% étaient chinoises !


Publicité

Partager

Poster un commentaire