La Golf prête à ouvrir l’électrification « de masse » pour VW

La Golf prête à ouvrir l’électrification « de masse » pour VW

La prochaine génération de Golf, la huitième du nom, aura le privilège d’étrenner le nouveau système d’« hybridation légère » pour la gamme Volkswagen. Et ce dès l’année prochaine.

Parallèlement à l’élaboration de sa nouvelle famille 100% électrique siglée I.D., Volkswagen entend aussi électrifier l’entièrement de sa gamme traditionnelle. Notamment grâce à une hybridation légère « abordable ». Le cœur du système retenu par Volkswagen combinera un moteur à combustion interne classique avec un alterno-démarreur. Ce dernier jouera donc à la fois le rôle d’alternateur mais aussi de démarreur pour permettre de multiplier les séquences d’allumage/coupure du moteur thermique de manière discrète. En outre, cet alterno-démarreur pourra faire office de petit moteur électrique « d’appoint » capable d’augmenter le couple disponible au démarrage grâce à un « boost » temporaire transmis au moteur via une courroie. Notons que cet alterno-démarreur fonctionnera grâce à un réseau spécifique en 48 V, parallèle au réseau 12 V utilisé par les autres consommables électriques de la voiture, et alimenté par une petite batterie lithium-ion spécifique.

-0,3l/100km

Cette hybridation légère ne permettra pas d’envisager de roulement totalement en mode électrique. Ou alors seulement à l’occasion, en roue-libre. Mais elle permet tout de même, selon Volkswagen, d’économiser jusqu’à 0,3l/100 km de carburant par rapport à une mécanique thermique équivalente. Une aide précieuse pour diminuer l’homologation CO2 des modèles thermiques de sa gamme et ainsi permettre à Volkswagen d’atteindre la moyenne de 95 g/km imposée par l’Union européenne d’ici 2021.


Publicité

Partager