La mobilité du futur s’expérimente à Rouen

La mobilité du futur s’expérimente à Rouen

Dans le cadre du projet Rouen Normandy Autonomous Lab, des Renault Zoé autonomes seront bientôt expérimentées sur la voie publique pour assurer un service de mobilité, sans chauffeur, dit du « dernier kilomètre ».

Si vous avez envie de tester la mobilité du futur, soit une mobilité annoncée comme autonome et électrique, n’hésitez pas à vous rendre du côté de Rouen dans les prochains mois. Quatre Renault Zoé autonomes, ainsi qu’une navette autonome i-Cristal développée par Transdev et Lohr, seront en effet testées dans le cadre du projet de mobilité Rouen Normandy Autonomous Lab. En pratique, il s’agit de proposer un service de mobilité dans une zone périurbaine pour laquelle les solutions de transport public classiques ne sont pas adaptées. Les Zoé et la navette serviront pour assurer la desserte « du premier et du dernier kilomètre » avant ou après un trajet à bord d’un tramway, par exemple. Les utilisateurs intéressés pourront appeler un véhicule, en temps réel, depuis l’application dédiée disponible sur smartphone.

En test jusqu’en 2019

Après une période expérimentale, l’ouverture au public de ce service à la demande est visée pour septembre 2018 « sous réserve de l’obtention des autorisations nécessaires » précise toutefois Renault dans son communiqué. Cette phase d’expérimentation grandeur nature devrait ensuite durer jusqu’en décembre 2019. « Au-delà des apprentissages sur le plan technologique, cette expérimentation permettra de comprendre les usages et de tester l’appropriation du service par les habitants, afin de l’adapter » souligne Renault. Avis aux cobayes amateurs !


Publicité

Partager