La nouvelle vague d’hybrides rechargeables arrive chez BMW

La nouvelle vague d’hybrides rechargeables arrive chez BMW

La nouvelle famille de modèles hybrides rechargeables de BMW est dans les starting-blocks. On y découvre de nouveaux membres, dont le SUV X3, mais également des versions peaufinées des modèles existants. On fait le point !

 

BMW continue l’électrification de sa gamme et présente sa nouvelle famille de modèles hybrides rechargeables.

225xe

Par ordre de gabarit, on trouve d’abord une version améliorée du monovolume Série 2 Active Tourer hybride rechargeable (25xe). Par rapport à la génération sortante, cette nouvelle variante se démarque par sa batterie lithium-ion dont la capacité énergétique passe de 7,7 kWh à 9,7 kWh. La BMW 225xe Active Tourer voit ainsi son autonomie en mode électrique atteindre dorénavant 47 km. BMW annonce également des émissions de CO2 de 43 g/100 km.

330e

Comme promis, BMW présente également la version hybride rechargeable 330 e élaborée sur base de sa nouvelle génération de Série 3. Cette dernière présente une autonomie en mode électrique de 60 km, soit une progression de quelque 50 % par rapport à l’ancienne génération de Série 3 hybride rechargeable. Son homologation CO2 se fixe, dans la foulée, à 39 g/km. Techniquement, cette nouvelle BMW 330e présente une puissance cumulée de 185 kW/252 ch qui peut être temporairement accrue de 30 kW/41 ch via une fonction « XtraBoost ».

X3 xDrive 30e

Pour la première fois de sa carrière, le SUV X3 de BMW se décline maintenant aussi en version hybride rechargeable. Baptisée xDrive30e, cette version entrera en production au mois de décembre prochain. Sa chaine cinématique se compose d’un moteur essence quatre cylindres suralimenté, d’un moteur électrique, d’une boîte de vitesses Steptronic à 8 rapports mais également de la transmission intégrale xDrive de BMW. Comme sur la Série 3, la puissance cumulée de l’ensemble atteint 185 kW/252 ch mais peut être augmentée temporairement de 30 kW/41 ch. L’homologation CO2 de ce X3 hybride rechargeable est annoncée à partir de 56 g/km.

530e et 530e xDrive

Déjà connue, la version hybride rechargeable de la grande routière Série 5 se peaufine également. La nouvelle 530e hérite ainsi d’un pack de batterie dont la capacité énergétique atteint 12,0 kWh contre 9,2 kWh pour sa devancière. BMW annonce une augmentation de plus de 30 % de l’autonomie en mode électrique. Le rayon d’action théorique en mode EV atteint désormais 64 km. L’homologation CO2 de cette 530e descend, quant à elle, à 44 g/km. On notera, de plus, que la 530e profite de cette mise à jour pour également s’offrir, en option, la transmission intégrale xDrive de BMW. Cette variante sera disponible à partir du mois de juillet prochain (l’autonomie théorique en mode électrique baisse alors à 57 km)

X5 xDrive 45e

Comme promis, BMW décline également son nouveau SUV X5 en version hybride rechargeable. Par rapport à la précédente génération, cette seconde mouture se distingue par l’abandon du moteur quatre cylindres au profit d’un bloc six cylindres en ligne. Au total, la puissance cumulée disponible atteint 290 kW/394 ch. Ce qui permet au SUV allemand d’atteindre la barre des 100 km/h en seulement 5,6 s. À l’usage, on appréciera surtout l’arrivée d’une nouvelle batterie de plus grande capacité. Cette dernière assure une autonomie électrique de 80 km au X5, soit quasiment une autonomie multipliée par trois par rapport à la précédente génération de X5 hybride rechargeable.

745e

Enfin, BMW commercialise la version restylée de sa limousine Série 7 hybride rechargeable. Elle aussi profite de sa remise à niveau pour abandonner la mécanique thermique à 4 cylindres de la version sortante pour s’équiper d’un six cylindres en ligne. Dans la foulée, la Série 7 hybride rechargeable s’équipe d’une plus grosse batterie qui lui permet d’afficher une autonomie électrique théorique oscillant entre 50 et 58 km en fonction de la version retenue (empattement court ou long, propulsion ou 4X4). Dans le meilleur des cas, l’homologation CO2/km de cette limousine descend sous la barre des 50 g/km (48 g/km).


Publicité

Partager

Poster un commentaire