Le Range Rover Evoque se convertit à l’hybridation (rechargeable) !

Le Range Rover Evoque se convertit à l’hybridation (rechargeable) !

Le style du Range Rover Evoque ne vous a jamais laissé indifférent… mais vous n’avez jamais trouvé une mécanique qui vous plaisait dans son catalogue ? Alors bonne nouvelle : la nouvelle génération conserve le style caractéristique de son prédécesseur… mais se convertit à l’hybridation et à l’hybridation rechargeable !

 

Compte tenu du succès phénoménal rencontré par la première mouture de son Evoque, avec 772.096 ventes dans le monde et plus de 200 récompenses internationales, le groupe Jaguar Land Rover n’a sans grande surprise pas souhaité modifier fondamentalement le style « futuriste » de son baby-Range au moment de le refondre. Si son allure et ses dimensions extérieures restent quasiment identiques, l’utilisation de la nouvelle plateforme à matériaux mixtes « Premium Transverse Architecture » de Land Rover permet tout de même au nouvel Evoque d’offrir un espace intérieur en progrès (avec un empattement plus long de 20 mm) et un coffre 10 % plus volumineux (591 litres). Cette nouvelle plateforme permet, en outre, à l’Evoque de s’électrifier.

48 V

Cette électrification passera d’abord par l’introduction d’une hybridation légère grâce à un réseau de 48 V. Solution, qui sera disponible dès le lancement, proposée sur la gamme de moteurs essence et diesel Ingenium quatre cylindres. Concrètement, un générateur/démarreur à entraînement par courroie est monté sur le moteur thermique et permet de récupérer l’électricité au freinage pour ensuite la stocker dans une petite batterie située sous le plancher. À une vitesse inférieure à 17 km/h, le moteur thermique se coupe dans les phases de freinage. Au redémarrage, l’énergie stockée dans la batterie est, à l’inverse, redistribuée pour assister le moteur lors de l’accélération et réduire la consommation de carburant.

Hybride rechargeable

Le groupe annonce également l’arrivée d’une version hybride rechargeable élaborée sur base d’un moteur essence Ingenium à trois cylindres. Pour commander ce dernier, et en connaître davantage de détails, il faudra néanmoins être encore un peu patient. Tout au plus sait-on qu’elle arrive « au cours de l’année prochaine ». Les autres versions à micro-hybridations sont, quant à elles, commandables dès aujourd’hui.


Publicité

Partager

Poster un commentaire