Les futures Smart électriques seront, à moitié, chinoises

Les futures Smart électriques seront, à moitié, chinoises

L’avenir de Smart passera par la Chine. Le groupe chinois Geely s’est porté acquéreur à hauteur de 50% de la marque de citadines de Daimler. Dès 2022, toutes les futures Smart seront produites en Chine.

 

La presse économique s’inquiétait du sort de Smart ces derniers temps. Pour pérenniser l’avenir de sa marque de citadines, Daimler s’est associé au géant chinois Geely. Ce groupe, qui possède notamment déjà Volvo, a signé une joint-venture à hauteur de 50 % avec Daimler « pour détenir, exploiter et développer davantage Smart ».

Production en Chine

Pour rappel, Smart avait annoncé que son futur serait exclusivement électrique à partir de 2020. Cela se confirme avec cet accord qui prévoit l’assemblage d’une future génération de Smart électrique en Chine dans une nouvelle usine dédiée. Les ventes de cette future génération de Smart « à moitié chinoise » commenceront en 2022. En attendant, Daimler continuera à produire la génération actuelle de Smart dans son usine française de Hambach (Fortwo) ou dans l’usine de Renault de Novo Mesto en Slovénie (pour la Forfour, la cousine de la Renault Twingo).

Mercedes électrique compacte

L’usine française de Hambach ne devrait toutefois pas fermer ses portes après le départ de Smart. Daimler a confirmé vouloir y assembler une future Mercedes électrique compacte pour venir étoffer sa famille EQ étrennée par le SUV EQC.


Publicité

Partager

Poster un commentaire