Les panneaux photovoltaïques bientôt généralisés sur nos voitures ?

Les panneaux photovoltaïques bientôt généralisés sur nos voitures ?

Le groupe coréen Hyundai-Kia entend généraliser l’utilisation des cellules photovoltaïques sur la carrosserie de ses voitures. Et rapidement : dès la fin 2019, les premiers exemplaires équipés de la technologie devraient déjà arriver sur le marché.

 

Si les toits de nos maisons accueillent de plus en plus des panneaux photovoltaïques, la technique est encore loin d’être répandue sur la carrosserie de nos automobiles. Si quelques rares exemplaires spécifiques, à l’instar de la version hybride rechargeable de la Toyota Prius, proposent déjà un tel équipement, cette solution reste très anecdotique sur nos routes. Cela pourrait rapidement changer. Le groupe coréen Hyundai-Kia a en tous les cas annoncé son intention de généraliser l’utilisation de panneaux photovoltaïques sur la carrosserie de ses véhicules dès la fin 2019. « À l’avenir, différents types de technologies de production d’électricité, comme les panneaux solaires, seront intégrés aux véhicules. De quoi leur permettre de ne plus uniquement consommer de l’énergie de manière passive, mais de commencer à en produire activement » a précisé Jeong-Gil Park, le vice-président du département d’ingénierie du groupe Hyundai-Kia.

Hybrides

Le grouppe Hyundai développe actuellement trois types de panneaux photovoltaïques différents. Un système « silicium » destiné principalement aux véhicules hybrides et capable d’en recharger entre 30 et 60% des batteries par jour en fonction des conditions climatiques. C’est cette première solution que l’on devrait voir apparaître d’abord sur le marché, dès la fin 2019.

Thermiques

Le groupe coréen précise également développer un système dont le panneau permet de conserver une certaine transparence. Et donc de plaire également aux clients habitués à commander un toit panoramique vitré. Cette solution se destine principalement aux modèles thermiques classiques afin d’en alimenter le réseau électrique de bord pour limiter leurs émissions de CO2.

Electriques

Enfin, le troisième système actuellement à l’étude chez Hyundai-Kia doit se fondre complètement dans la carrosserie du véhicule. Ces panneaux ne seront donc pas uniquement installés sur le toit, mais aussi intégrés sur le capot, etc. Cette troisième technique, plus complexe, sera prioritairement destinée aux voitures 100% électriques du groupe afin d’en maximiser le rayon d’action entre deux recharges sur le réseau.


Publicité

Partager

Poster un commentaire