L’Europe s’accorde, finalement, sur les objectifs CO2 pour le secteur automobile

L’Europe s’accorde, finalement, sur les objectifs CO2 pour le secteur automobile

Le Parlement européen et le Conseil européens, qui rassemble les Etats membres, se sont finalement entendus pour fixer les objectifs de réduction des émissions de CO2 du secteur automobile.

 

La Commission européenne, qui rassemble les Etats membres, souhaitait une réduction des émissions de CO2 fixée à 35% pour l’horizon 2030. Les eurodéputés s’étaient montrés plus ambitieux avec un objectif fixé à 40%. Finalement, les négociateurs sont parvenus, après d’âpres discussions, à un accord à mi-chemin. L’objectif est ainsi fixé à 37,5% de réduction des émissions de CO2 pour les voitures neuves en 2030, par rapport aux seuils de 2021. Pour rappel, le seuil est actuellement déjà fixé à 95 g/km pour 2021.

Déjà 15% de moins de 2025

Notons qu’un premier seuil de réduction est déjà imposé pour 2025. Il faudra, pour les constructeurs, alors déjà réduire de 15% les émissions CO2 de leurs véhicules à cette date par rapport à 2021. Voilà qui se profile comme un challenge important pour les constructeurs d’autant plus, dans le même temps, la piste du diesel (qui permet de réduire les émissions de CO2/km par rapport aux véhicules à essence) se ferme progressivement… La voie de l’électrification semble donc, plus que jamais, inévitable pour la mobilité sur le Vieux Continent. Notons tout de même que pour les véhicules utilitaires, l’objectif à atteindre d’ici 2030 sera un peu moins ambitieux puisque le chiffre de 31% de réduction a été fixé.


Publicité

Partager

One Comment - Write a Comment

Poster un commentaire