L’Europe veut plus de « Greencars » !

L’Europe veut plus de « Greencars » !

Les députés européens ont adopté un projet législatif visant à réduire les émissions de CO2 des véhicules neufs. En plus d’imposer une réduction de 40% des émissions d’ici 2030, ils veulent voir la part des voitures émettant moins de 50g de CO2/km grimper à 35% des nouvelles immatriculations. Sinon, les amendes vont pleuvoir !

 

Les députés européens viennent d’adopter un projet législatif imposant une réduction des émissions de 40% pour l’ensemble du parc européen d’ici 2030. Autrement dit, un niveau plus élevé que les 30% proposés initialement par la Commission européenne. Dans ce projet, on retrouve également un objectif intermédiaire de réduction de 20% d’ici 2025. Mais ce n’est pas tout : dans ce projet législatif, on retrouve un autre objectif ambitieux !

35%

Les constructeurs « devront garantir que les véhicules à émissions nulles ou faibles (soit émettant moins de 50 g de CO2/km) représentent 35% de la part de marché des ventes de nouvelles voitures et camionnettes d’ici 2030, et 20% d’ici 2025 ». Voilà qui devrait booster la part des voitures électriques et hybrides rechargeables sur le Vieux Continent. À titre de comparaison, les voitures électriques représentent pour le moment moins de 1,5% des nouvelles immatriculations en Europe.

Des batteries européennes

Les constructeurs qui ne répondraient pas à ces objectifs devront payer une amende au budget de l’UE. Le montant récolté sera ensuite utilisé « pour faire monter en compétence les travailleurs affectés par les évolutions du secteur automobile ». On notera d’ailleurs que, plus globalement, les députés disent vouloir plaider également pour un soutien au secteur européen de la fabrication de batteries dans leur communiqué officiel.

Base de négociation

Si ce rapport a bien été adopté par les députés, avec 389 voix pour, 239 contre et 41 abstentions, notons tout de même qu’il n’entrera pas en application en l’état. Ce projet doit plutôt servir de base de négociation avec le Conseil pour établir les objectifs finaux qui seront, eux, imposés à tous les constructeurs.


Publicité

Partager