Mazda Skyactiv X : le moteur essence révolutionnaire ?

Mazda Skyactiv X : le moteur essence révolutionnaire ?

En 2019, Mazda commercialisera son nouveau moteur à essence Skyactiv X fonctionnant selon le principe de l’auto-allumage. De quoi réduire sa consommation de 20 à 30%. Moteur qui servira, ensuite, de base à une mécanique hybride rechargeable en 2021.

Si la majorité des constructeurs misent sur l’électrification pour répondre aux futures normes environnementales, Mazda estime que les moteurs thermiques traditionnels n’ont pas encore dit leur dernier mot. Recourant souvent à des solutions techniques atypiques (comme le moteur rotatif ou les blocs atmosphériques de « grosse » cylindrée au détriment des petits blocs suralimentés), Mazda a confirmé son intention de commercialiser un moteur à essence fonctionnant selon le principe de l’auto-allumage en 2019. Si cette technologie n’est pas neuve en soi, jusqu’ici aucun constructeur n’est parvenu à l’exploiter à grande-échelle sur un modèle produit en série. Baptisée Skyactiv X, la technologie proposée par Mazda comprime l’essence jusqu’au point de l’enflammer spontanément comme sur un moteur diesel. Ce qui permet de combiner les hauts régimes d’un moteur à essence avec la faible consommation, le couple et la réponse supérieure d’un moteur diesel. Pour le futur moteur de série attendu sous le capot de la prochaine génération de Mazda 3 (préfigurée par le concept Kai illustré ici) en 2019, on évoque 190 ch et une consommation inférieure de l’ordre de 20 à 30% par rapport à un moteur à essence traditionnel. Voilà qui devrait permettre à Mazda d’espérer pouvoir l’utiliser seul tout en répondant aux normes antipollution les plus strictes. Mais notons tout de même que Mazda a déjà annoncé son intention d’utiliser cette mécanique comme base pour de futurs modèles hybrides rechargeables à partir de 2021.


Publicité

Partager

One Comment - Write a Comment

Poster un commentaire