Mercedes : coup d’accélérateur pour sa famille EQ

Mercedes : coup d’accélérateur pour sa famille EQ

À son tour, Mercedes précise les grandes lignes directrices qu’il souhaite pour sa nouvelle famille de modèles électriques, siglée EQ. D’ici 2022, elle ne comptera pas moins de 7 modèles. Après avoir dévoilé les intentions hybrides de ses modèles sportifs AMG, Mercedes précise en effet maintenant les lignes directrices de sa stratégie électrique.

Le premier membre de cette future famille électrique EQ se nommera EQC. Il sera basé sur le concept Generation EQ (photo) dévoilé à l’occasion du dernier salon de Francfort et devrait ressembler au SUV GLC que nous connaissons actuellement. Compte tenu du succès rencontré par cette silhouette, ce n’est pas une grande surprise que Mercedes décide de débuter son offensive électrique avec un SUV. Techniquement, le concept Generation EQ était présenté comme un SUV équipé d’une batterie de 70 kWh, animé par un moteur électrique développant plus de 400 ch et offrant une autonomie théorique de 500 km. Les premiers modèles proposés à la vente devraient d’abord être disponibles en Norvège, marché porteur pour la propulsion électrique, à la fin de l’année prochaine. Dans la foulée, un modèle électrique plus compact sera proposé : le EQA. Un modèle basé sur la prochaine génération de Classe A, dont les variantes thermiques/hybrides seront dévoilées d’ici quelques jours. Cette toute nouvelle génération de Classe A intégrant la propulsion électrique dans son cahier des charges dès sa conception, on peut s’attendre à ce que sa déclinaison électrique soit plus aboutie que la précédente Classe B électrique (néanmoins déjà méritante…). Notons enfin que Mercedes n’entend pas laisser le segment des grandes berlines prestigieuses électriques à ses rivaux. Le constructeur étoilé planche en effet également sur le développement d’une grande berline EQS.


Publicité

Partager