Michelin présente le vélo électrique «hybride» façon Solex

Michelin présente le vélo électrique «hybride» façon Solex

Michelin et le spécialiste Wayscral présentent un vélo électrique dit « hybride ». L’idée ? Proposer un kit batterie/moteur électrique escamotable léger afin de disposer d’un vélo deux en un.

 

Le marché du vélo électrique est en plein boom. Avec un fossé qui se creuse de plus en plus entre les modèles haut de gamme, performants mais onéreux, et des modèles plus accessibles, mais lourds et finalement peu convaincants à l’usage. En s’associant, Michelin et Wayscral proposent une troisième voie alternative avec le « Wayscral HYBRID Powered by Michelin ». Il se présente comme le premier vélo à assistance électrique doté d’un moteur et d’une batterie amovibles. On peut donc l’utiliser comme un vélo classique ou comme un vélo à assistance électrique en fonction de ses besoins. Deux versions, cadre de type homme ou de femme. Le prix est annoncé, dans les deux cas, à 999 €.

Inspiration Solex

L’idée de base du concept est inspirée du fameux vélo Solex. Après trois ans de recherches et neuf brevets déposés nous apprend Michelin, le vélo classique imaginé par Wayscral peut se transformer en un vélo électrique en moins de trois secondes. Il suffit de cliquer sur la structure du porte-bagages, à l’arrière, le module batterie/moteur électrique développé par Michelin. Ce dernier ne pèse que 3,2 kg et peut assurer une assistance durant 45 km. On notera que l’assistance peut être activée ou désactivée facilement via un simple « rétropédalage ». Le temps de recharge est annoncé à 3 heures.

Pneu cranté

L’assistance électrique est communiquée à la roue arrière via une petite roue crantée en contact avec le flanc du pneu. Comme une sorte de dynamo… mais fonctionnant à l’envers ! Pour assurer une transmission optimale, même en cas de pluie, on notera que Michelin a développé un pneu spécial doté de crans.


Publicité

Partager

Poster un commentaire