Mitsubishi Engelberg Tourer : garder une longueur d’avance ?

Mitsubishi Engelberg Tourer : garder une longueur d’avance ?

Spécialiste du SUV hybride rechargeable, Mitsubishi entend peaufiner sa technologie pour conserver une longueur d’avance. Et emballe l’ensemble dans ce concept Engelberg Tourer, plutôt « fort en gueule » !

 

Techniquement, le concept Engelberg Tourer présenté par Mitsubishi au salon de Genève reprend le système hybride rechargeable de l’actuel Outlander PHEV. On retrouve donc un bloc quatre cylindres 2.4 l à essence marié à deux moteurs électriques, animant chacun un des trains roulants. Mais Mitsubishi fait ici évoluer ce système pour le rendre encore plus efficace. Le constructeur japonais annonce d’une part, une « technologie électrique de nouvelle génération » et, d’autre part, de nouvelles « technologies de contrôle de la transmission intégrale ».

70 km WLTP

Mitsubishi reste assez évasif quant aux détails techniques exacts de son concept, mais précise tout de même que la nouvelle batterie utilisée ici stocke assez d’électricité pour couvrir un rayon d’action de 70 km selon la norme WLTP. À titre de comparaison, l’Outlander PHEV dans sa dernière version dispose d’une batterie de 13,8 kWh qui lui autorise un rayon d’action électrique WLTP de 45 km. Au total, le concept Engelberg Tourer présente une autonomie combinée de 700 km (WLTP) avec ses pleins d’essence et d’électrons.

7 places

Sur un plan plus pratique, on notera également que ce concept conserve trois rangées de sièges malgré sa cinématique hybride rechargeable. De quoi réjouir les familles nombreuses qui ne peuvent commander les deux sièges supplémentaires extractibles depuis le coffre de l’actuel Outlander avec sa mécanique hybride rechargeable.


Publicité

Partager

Poster un commentaire