Mitsubishi peaufine son Outlander PHEV

Mitsubishi peaufine son Outlander PHEV

Lancé en 2013, le SUV hybride rechargeable Outlander PHEV de Mitsubishi s’est déjà offert une remise à niveau esthétique en 2015. Aujourd’hui, c’est sa chaine cinématique qui profite d’une cure de jouvence.

Pionnier du genre, le Mitsubishi Outlander peut aujourd’hui se targuer d’être le SUV hybride rechargeable le plus vendu dans le monde avec plus de 140.000 unités (dont 100.000 pour l’Europe). Cela n’incite toutefois pas Mitsubishi à se reposer sur ses lauriers puisque le constructeur japonais annonce de nombreuses évolutions techniques pour son « best-seller » à l’occasion du prochain salon de Genève. Concrètement, on note la disparition du précédent bloc 2.0l à essence fonctionnant selon le cycle Otto au profit d’un moteur 2.4l essence à cycle Atkinson. Si Mitsubishi ne communique pas encore de chiffre, le constructeur japonais précise que ce nouveau moteur offre à la fois un couple supérieur mais également un meilleur rendement. Ce n’est pas tout : Mitsubishi prévoit également d’équiper son Outlander PHEV d’un générateur 10% plus puissant ainsi que d’un moteur électrique un peu plus musclé pour animer le train arrière (+10% également). Dans la foulée, on apprend également que la batterie verra sa capacité grimper de 15%, en glissant de 12 à 13,8 kWh. Caractéristique qui devrait dès lors permettre au Mitsubishi Outlander PHEV de jouir d’un rayon d’action 100% électrique un peu plus étendu. Information qui devrait être communiquée lors de l’ouverture du salon de Genève. Notons, enfin, que la transmission automatique de l’Outlander PHEV intégrera à l’occasion de cette refonte technique deux nouveaux modes en sus des modes Normal et Lock jusqu’ici proposés : le mode Sport, pour la conduite « active » ainsi que le mode Snow, pour évoluer plus sereinement sur les surfaces délicates.


Publicité

Partager