Nissan casse les prix des batteries grâce au recyclage !

Nissan casse les prix des batteries grâce au recyclage !

Au Japon, Nissan propose aux premiers clients de sa Leaf des batteries reconditionnées. De quoi repartir, pour environ 2.300€, au volant d’une voiture prête pour une seconde jeunesse. Intéressant, non ?

Proposés dès 2010, les premiers exemplaires de Nissan Leaf circulent déjà depuis huit ans au Japon. À l’heure actuelle, plus de 300.000 Leaf ont déjà été produites. Pour permettre à ces premiers modèles de conserver une autonomie équivalente à celle dont ils jouissaient à l’origine, Nissan vient de lancer un service de reconditionnement de batterie. Concrètement, les propriétaires de la première génération de Leaf peuvent troquer leur ancienne batterie contre un pack reconditionné. Ils repartent alors avec une batterie de 24 kWh de « deuxième main » moyennant 300.000 yens. Ce qui correspond à environ 2.300€. Soit la moitié du prix d’un pack de batterie équivalent en neuf !

80% au minimum

Créée en partenariat par Nissan et le spécialiste Sumimoto, la société 4R Energy installée à Fukushima assurera ce reconditionnement. En pratique, les anciennes batteries récupérées lors de l’échange sont acheminées vers l’usine de traitement. Les différents modules composant le pack de batterie seront alors étudiés séparément. Ceux dont la capacité restante apparaît inférieure à 80% de leur capacité initiale sont retirés. À l’inverse, les modules les plus performants sont ensuite réassemblés pour recréer une batterie de réemploi. Notons que les modules moins performants ne sont pas oubliés. Ils sont également réassemblés mais sont plutôt destinés à des utilisations statiques.

Aussi pour la nouvelle !

Nissan entend à terme aussi étendre ce service au pack de batterie proposé sur sa deuxième génération de Leaf. En fonction des besoins, trois modules différents de réemploi pourraient être proposés aux clients moyennant 650.000 yens (soit +- 4.970€) pour 24 kWh ; 800.000 yens (+-6.120€) pour 30 kWh et, à peine plus, 820.000 yens (+-6.270€) pour 40 kWh.


Publicité

Partager