Polestar ouvrira son carnet de commandes le 13 mars !

Polestar ouvrira son carnet de commandes le 13 mars !

Polestar, la marque de voitures électrifiées/performantes de Volvo, ouvrira son carnet de commandes le 13 mars avec son premier modèle, à peine dévoilé, baptisé sobrement Polestar 1.

Le constructeur Polestar, récemment devenu « indépendant » de Volvo, expose à Genève son premier modèle : Polestar 1. Il prend la forme d’un coupé 2 + 2 de type GT. Un puissant engin hybride qui, selon Polestar, aurait déjà 6 000 acheteurs potentiels aujourd’hui ! Polestar promet de démarrer sa mise en production d’ici la mi-2019 dans son « Polestar Production Center » situé à Chengdu, en Chine. Site sur lequel la création d’un circuit de test est également prévue.

600 ch

Sous le capot de ce Polestar 1, on retrouve un groupe motopropulseur hybride particulièrement puissant puisqu’au total, le conducteur dispose de 600 ch et… 1.000 Nm sous son pied droit ! De type hybride rechargeable, cette chaine cinématique se démarque en autre par son rayon d’action purement électrique particulièrement élevé. D’après Polestar, cette séduisante GT peut en effet évoluer durant 150 km en mode électrique pure ! Autrement dit : de (très) loin la plus grande autonomie électrique affichée par une voiture hybride recharge à l’heure actuelle. Pour y arriver, Polestar offre à son premier modèle une batterie de 34 kWh. Pour être complet sur le plan technique, signalons que le moteur à combustion entraîne les roues avant, tandis que le moteur électrique se charge, quant à lui, de donner vie aux roues postérieures.

Acheter ou louer

À partir du 13 mars, les candidats intéressés peuvent donc réserver leur voiture moyennant un dépôt de 2.500 euros. Une possibilité offerte sur 18 marchés stratégiquement importants, dont la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne, la France etc. Notons, également, que Polestar laissera la possibilité d’opter pour une sorte de formule de location parallèlement à l’achat traditionnel. Les clients intéressés pourront alors souscrire un abonnement de deux ou trois ans auprès de Polestar qui couvrira tous les coûts « annexes » à l’utilisation de l’engin via un montant fixe mensuel.


Publicité

Partager