Pollution : voici ce que « fument », même malgré eux, les citadins !

Pollution : voici ce que « fument », même malgré eux, les citadins !

Ce n’est pas une grande nouvelle en soi : l’air des grandes villes est pollué. Mais pour rendre ce constat vague plus tangible, l’ONG Transport et Environnement a converti les chiffres scientifiques de la pollution de l’air en nombre de cigarettes fumées.

 

Les sources de pollution de l’air dans les grandes villes sont diverses. Il y a l’automobile, bien sûr. Mais également les industries, les chauffages domestiques, etc. Une réalité qui s’empire dans les capitales à l’activité économique plus intense et où la concentration d’habitants augmente considérablement. Afin de sensibiliser la population en donnant une information « simple » à comprendre, l’ONG européenne Transport et Environnement a transformé les chiffres « scientifiques » de pollution de l’air en nombre de cigarettes fumées.

Pas Bruxelles

Dans cette étude, on apprend ainsi qu’à Paris, Amsterdam, Rome et Vienne, respirer l’air ambiant équivaut à fumer 9 paquets de cigarettes par an, soit une demi cigarette par jour (2 cigarettes tous les 4 jours sur l’infographie). Le « pire » résultat mis en exergue par cette étude se trouve du côté de Prague et d’Istanbul. Dans ces villes, on y « fume » l’équivalant d’une cigarette par jour (4 cigarettes en 4 jours sur l’infographie). Aucune information n’est disponible pour Bruxelles. Le calcul n’a été réalisé que pour dix grandes villes et pas pour notre capitale. Par contre, l’organisation rappelle tout de même que la Belgique fait l’objet d’un procès de la commission européenne quant au positionnement de ses instruments de mesure de la qualité de l’air, installés dans des parcs ou le long d’axes à faible densité de circulation.


Publicité

Partager