Q8 : l’offre électrifiée « minimale » des SUV Audi

Q8 : l’offre électrifiée « minimale » des SUV Audi

Audi vient de dévoiler le nouveau chef de sa famille « Q » : le Q8. Un SUV coupé format XXL qui s’offre une micro-hybridation 48 volts pour compléter la famille de SUV électrifiée d’Audi comptant déjà un Q7 hybride rechargeable et un imminent e-tron 100% électrique.

Vous cherchez un SUV hybride rechargeable ? Alors Audi peut vous proposer son Q7 e-tron. Ou alors, c’est plutôt un SUV 100% électrique qui vous comblerait ? Pas de problème : Audi a déjà ouvert son carnet de commande pour son imminent SUV e-tron. Non, finalement, à la réflexion, c’est plutôt un SUV coupé qui vous plairait ? Justement, ça tombe bien : Audi dévoile aujourd’hui son premier modèle du genre : le Q8 !

Micro-hybridation

Par contre, dans ce cas-ci, il faudra se contenter du service minimum sur le plan de l’hybridation. Du moins dans un premier temps car pour animer son « nouveau pachyderme de course » en Europe, Audi annonce d’abord un bloc V6 3.0 TDI de 286 ch épaulé par une micro-hybridation 48 volts. Un système électrique qui intègre, d’une part, une batterie lithium-ion située sous le plancher du coffre capable de stocker 10 Ah. Et, d’autre part, un alterno-démarreur entrainé par une courroie. Lors d’un freinage, ce dernier peut récupérer jusqu’à 12 kW afin de recharger la batterie.

Roue-libre

À l’usage, la technologie MHEV permet d’évoluer en roue libre, avec le moteur thermique désactivé, entre 55 et 160 km/h. Le système Start-Stop coupe également le moteur sous 22 km/h tandis que l’alerno-démarreur permet de rouler au pas sur la seule force électrique. Grâce à ce système, Audi annonce une économie de carburant de 0,7l/100 km. Les premiers exemplaires du Q8 50 TDI sont attendus sur le sol européen dès la fin du mois de juillet.


Publicité

Partager