Range Rover Sport HST : micro-hybridation 48 volts

Range Rover Sport HST : micro-hybridation 48 volts

Le groupe Jaguar Land Rover présente un nouveau six cylindres en ligne doté d’une micro-hybridation 48 volts et d’un compresseur électrique. Un moteur destiné à remplacer le précédent V6 et d’abord installé sous le capot d’un Range Rover Sport sous la forme d’une édition spéciale HST.

 

Disposant déjà d’une mécanique hybride rechargeable dans son catalogue avec la version P400e, le Range Rover Sport y accueille maintenant aussi une hybridation légère. Dans son édition spéciale HST, le Range Rover Sport devient en effet l’écrin du nouveau six cylindres en ligne (légèrement) électrifié du groupe Jaguar Land Rover. Destiné à remplacer l’actuel V6, ce « six en ligne » de 3.0l dispose d’un compresseur de suralimentation électrique en plus d’un turbo twin-scroll plus classique. En outre, ce nouveau moteur hérite aussi d’une hybridation légère permettant de récupérer de l’énergie via un freinage régénératif et de la stocker dans une batterie de 48 V pour une utilisation ultérieure.

400 ch… 213 g de CO2/km

Ce nouveau moteur Ingenium développe 400 ch et 550 Nm. De quoi propulser le Range Rover Sport HST jusqu’à 100 km/h en 6,2 s et lui permettre d’accrocher la vitesse maximale de 225 km/h. L’homologation CO2/km est annoncée, quant à elle, à 213 g de CO2/km selon la norme NEDC corrélée. Pas de quoi prétendre à l’étiquette « éco », bien sûr… Mais à titre de comparaison, le quatre cylindres 2.0l turbo de 300 ch installé sous le capot du Range Rover Sport est homologué à 218 g de CO2/km en NEDC corrélé.


Publicité

Partager

Poster un commentaire