S60 : la première Volvo moderne sevrée du diesel !

S60 : la première Volvo moderne sevrée du diesel !

Volvo dévoile sa nouvelle S60. Un modèle qui multiplie les premières : c’est la première Volvo à être construite aux Etats-Unis. Et aussi la première Volvo de l’ère moderne à ne plus accepter de bloc diesel sous son capot.

En plus d’inaugurer officiellement sa nouvelle usine de production située aux Etats-Unis, à Charleston en Caroline du Sud, Volvo dévoile la version berline de sa famille « 60 ». Une famille déjà composée du SUV XC60 et du break V60. Contrairement à ces dernières, la berline S60 n’accueillera pas sous son capot de mécanique diesel. Ce n’est évidemment pas un hasard si Volvo a choisi la berline S60 pour devenir la première voiture de son histoire à être assemblée sur le sol américain et à, également, abandonner le carburant gras. La silhouette de berline reste, en effet, bien plus populaire aux Etats-Unis et en Chine qu’en Europe. Et c’est justement ces deux grands marchés, insensibles au diesel, que la S60 vise.

3 versions hybrides rechargeables

Si elle sera orpheline de toute mécanique diesel, la nouvelle génération de S60 s’offre par contre trois mécaniques hybrides rechargeables : les versions T6 Twin Engine et T8 Twin Engine déjà bien connues, notamment sur le break V60, développant respectivement une puissance combinée de 340 ch et 400 ch. Mais également la nouvelle version T8 Twin Engine Polestar Engineered dont l’unité de contrôle porte la puissance combinée à 415 ch. D’abord proposée aux Etats-Unis, la S60 arrivera en Europe au printemps 2019.


Publicité

Partager