Seat prêt à électrifier sa gamme dès 2020

Seat prêt à électrifier sa gamme dès 2020

À son tour, Seat dévoile ses cartes : la marque espagnole proposera son premier modèle 100% électrique en 2020. Un lancement suivi, dans la foulée, par la commercialisation d’un modèle hybride rechargeable.

Seat va mieux, merci. Bien mieux, même ! Car après des années de pertes financières, la marque ibérique du groupe Volkswagen vient d’enregistrer une nouvelle année record. Lors de sa conférence de presse annuelle organisée à Barcelone, la marque espagnole a, en effet, confirmé avoir enregistré un bénéfice de 281 millions d’euros en 2017. Soit une nouvelle augmentation de plus de 20% par rapport à la précédente année record de 2016. Les années de vaches maigres du début des années 2000 semblent maintenant loin pour Seat grâce, notamment, à la nouvelle dynamique insufflée par ses SUV Ateca et Arona.

500 km d’autonomie

Porté par ce succès, Seat envisage maintenant son avenir. Un avenir, bien sûr, électrifié. Seat a notamment profité de sa conférence de presse annuelle pour annoncer son intention de proposer son première modèle électrique en 2020 sur le marché. Un modèle basé sur la nouvelle plateforme électrique du groupe Volkswagen, baptisée MEB, qui sera bientôt étrennée par la cousine Volkswagen I.D.. Le modèle siglé Seat devrait néanmoins s’en démarquer sur le plan stylistique en prenant la forme d’un « CUV » pour « Cross Utility Vehicle » d’après Seat. Autres informations avancées par Seat à propos de ce futur modèle électrique : il « bénéficiera d’une autonomie de 500 km et sera équipé des technologies les plus avancées en matière de connectivité, d’info-divertissement et de capacité de conduite autonome de niveau 2, au moins ».

Seat Leon hybride rechargeable

Autre information confirmée par Seat à propos de l’électrification de la gamme : après le lancement de ce modèle 100% électrique, la prochaine génération de Seat Leon, attendue pour 2019, se déclinera dès 2020 en version hybride rechargeable. Une Leon « plug-in » qui devrait assurer, d’après Seat, une autonomie en mode électrique d’au moins 50 km.

Arona TGI

Dans le même temps, Seat continuera parallèlement à son électrification à miser sur le gaz naturel. Après le lancement de l’Ibiza TGI il y a quelques semaines, Seat étoffera notamment son catalogue d’un Arona TGI prochainement vient de préciser Luca de Meo, le patron de Seat.


Publicité

Partager