Skoda Scala : au gaz naturel dès 2019

Skoda Scala : au gaz naturel dès 2019

Skoda donne davantage de précisions sur sa future compacte baptisée Scala. On apprend, notamment, qu’elle s’offrira une version fonctionnant au gaz naturel dès 2019.

 

Il y a quelques jours, Skoda dévoilait le nom de sa nouvelle « arme » destinée à batailler sur le marché des voitures compactes en remplacement de sa Rapid : Scala. Skoda précisait en outre que ce modèle serait inspiré par le style du concept Vision RS exposé au dernier Mondial de l’Automobile de Paris. Nous espérions, dès lors, aussi retrouver la mécanique hybride rechargeable du concept sous le capot de la version de série. Mais, visiblement, si c’est le cas, il faudra se montrer encore un peu patient !

Gaz naturel

Skoda vient en effet de publier quelques informations supplémentaires à propos de son imminente Scala. On apprend notamment qu’elle sera commercialisée dans un premier temps avec une gamme de cinq moteurs thermiques: trois à essence, un diesel… et un au gaz naturel. Cette dernière version devant arriver un peu après les autres, « à une date ultérieure en 2019 ». Skoda n’annonce, en revanche, encore aucune mécanique hybride.

90 ch

Cette version CNG sera élaborée sur base du moteur trois cylindres 1.0l aperçu dernièrement sous le capot des cousines Seat Ibiza et Seat Arona TGI. Skoda se contente de préciser qu’il développe « une puissance de 66 kW (90 ch) par l’entremise d’une boîte manuelle à 6 vitesses ». Mais ne communique pas encore la capacité de gaz que la Scala pourra transporter. Pour rappel, la Seat Arona TGI qui se profile comme la cousine technique de cette Scala CNG embarque 14,3 kg de gaz naturel dans ses trois réservoirs pour une autonomie CNG de 400 km. Mais l’Arona (4,14 m) est plus courte d’une bonne vingtaine de centimètres que cette future Scala (4,36 m).


Publicité

Partager

Poster un commentaire