Smart Fortwo et Forfour : sevrage terminé

Smart Fortwo et Forfour : sevrage terminé

Smart présente au Salon de Francfort la version modernisée de ses citadines Forwto et Forfour. Les deux modèles héritent de petites retouches cosmétiques. Et en profitent, aussi, pour abandonner complètement leurs mécaniques thermiques.

 

Comme promis, Smart devient un constructeur exclusivement électrique. Les deux modèles de son catalogue, la micro-citadine à deux portes et deux places Forwto et la citadine à quatre portes et quatre places Forfour profitent de leur restylage pour abandonner complètement leurs mécaniques thermiques. Dorénavant, ces modèles n’existent plus qu’en version EQ électrique.

Nouveau regard

Esthétiquement, ce restylage se caractérise surtout par l’arrivée d’une nouvelle calandre, de nouveaux boucliers ainsi que de nouveaux phares plus modernes. À bord, on épinglera aussi la présence d’un système multimédia modernisé qui offre de nouvelles solutions de connectivité.

Autonomie « urbaine »

Techniquement, les Smart EQ n’évoluent en revanche guère. Elles sont toujours animées par un moteur électrique de 41 kW (56 ch) capable de produire un pic de 60 kW (81 ch). Daimler ne profite, en outre, pas de l’occasion pour augmenter le rayon d’action de ses citadines électriques. Elles conservent leur petite batterie de 17,2 kWh et affichent une autonomie de 114 km (Forfour), 118 km (Fortwo cabriolet) et 119 km (Fortwo). Le chargeur embarqué de 22 kW permet, quant à lui, de récupérer de 10 à 80 % de batterie en +- 40 minutes sur une borne adaptée.


Publicité

Partager

Poster un commentaire