SsangYong XLV: l’alternative CNG, format XXL

SsangYong XLV: l’alternative CNG, format XXL

Avec son XLV, SsangYong proposait déjà une alternative pratique intéressante aux SUV traditionnels. En le déclinant maintenant aussi en variante fonctionnant au CNG, SsangYong renforce encore davantage son pouvoir de séduction.

Au bord de la faillite en 2009, SsangYong renaît progressivement de ses cendres et propose une gamme de SUV au rapport qualité/prix particulièrement alléchant. L’argent frais apporté par le groupe indien Mahindra, qui s’est porté acquéreur de la marque coréenne suite à la crise financière en 2011, permet aujourd’hui à SsangYong de proposer des produits plus séduisants et polyvalents que par le passé. Comme le SUV compact Tivoli ainsi que sa version allongée de 24 cm baptisée sobrement XLV. Des modèles animés jusqu’ici par un nouveau bloc 1.6l dérivé tant en version diesel (115 ch) qu’essence (126 ch). Bonne nouvelle : à l’aube du salon de l’auto, l’importateur belge propose dorénavant de modifier ce bloc à essence atmosphérique en version fonctionnant au gaz naturel sur le XLV. Même s’il s’agit d’une transformation et non d’une intégration en usine, les bonbonnes étant disposées sous le plancher, le volume de coffre reste identique à celui de la version à essence. Donc très généreux… SsangYong annonce une autonomie au gaz de 300 km sur le cycle NEDC sur cette nouvelle version. Le réservoir à essence restant également présent, on pourra continuer sa route si l’on ne croise pas une station délivrant le CNG sur sa route. Tablez sur un supplément de prix pour l’installation de 2.990€. Ce qui porte le SsangYong XLV CNG de justesse sous la barre des 20.000€ (19.490€). De quoi offrir un rapport volume/prix/coût à l’usage assez alléchant. D’autant plus que, pour rappel, opter pour un véhicule roulant an CNG permet notamment de ne pas payer de taxe de mise en circulation ni de taxe de roulage, en Flandre, jusqu’en 2020.


Publicité

Partager

Poster un commentaire