Tesla adapte (à nouveau) le calendrier de production de sa Model 3

Tesla adapte (à nouveau) le calendrier de production de sa Model 3

Si Tesla communique à propos de l’autonomie et des capacités d’accélération de sa Model 3 ­- meilleures que prévues ­- le constructeur américain tente toujours d’accélérer la cadence de sa production pour atteindre la vitesse de croisière initialement prévue.

Passer de constructeur de niche à constructeur de masse n’est pas aisé. Tesla semble en faire l’expérience en ce moment : après des premiers retards importants dans la livraison de son Model 3, Tesla avait déjà repoussé son intention de produire 5.000 unités par semaine du mois de décembre 2017 à la fin du premier trimestre 2018. Dorénavant, Tesla précise que cette cadence ne sera pas atteinte avant la fin du second trimestre 2018. Tesla vient, en effet, de revoir ses objectifs de production à « seulement » 2.500 Model 3 par semaine d’ici la fin du premier trimestre. Résultat : les nombreux clients ayant réalisé une pré-réservation de cette Tesla « de masse » devront attendre plus longtemps que prévu. Malgré ce « contretemps », Tesla précise tout de même toujours espérer assembler 500.000 unités par an à partir de 2019. Mais d’ici là, d’autres marques traditionnelles comme Volkswagen ou Mercedes devraient également être prêts à « inonder » le marché de l’électromobilité avec leurs nouvelles marques respectives ID et EQ. Des marques dont le réseau semble, en outre, mieux adapté que celui de Tesla pour assurer la vente et le service après-vente d’un si grand nombre de modèles. Affaire à suivre !


Publicité

Partager

One Comment - Write a Comment

Poster un commentaire