Un Dacia Duster hybride rechargeable, c’est possible ?

Un Dacia Duster hybride rechargeable, c’est possible ?

La technologie hybride rechargeable impose généralement un surcoût financier important. Mais l’équipementier ZF veut prouver que la technologie peut devenir plus accessible grâce à l’uniformisation. Et quoi de mieux que de partir d’un Dacia Duster pour le prouver ?

Difficile de trouver un modèle hybride rechargeable facturé à moins de 30 ou 35.000€. Mais cela va peut-être changer prochainement. En tous les cas, l’équipementier ZF (spécialisé dans le domaine des transmissions) vient de présenter son concept d’hybridation rechargeable « simple et abordable ». Pour illustrer cette chaîne hybride baptisée eAMT (pour « electrified Automated Manual Transmission »), ZF a décidé de partir de la base d’un modèle au rapport prix/prestation imbattable : le Dacia Duster.

Triple action

Techniquement, la solution présentée par ZF se destine plus globalement aux modèles généralistes équipés d’une boîte de vitesses manuelle et d’une transmission aux roues avant. Une architecture très répandue, donc. Elle consiste à remplacer la boîte de vitesses classique par un module robotisé et d’installer, en sus, un moteur électrique sur l’essieu arrière. Ce moteur électrique doit permettre tant de lisser les changements de rapports de la boîte robotisée (généralement assez saccadés ce qui rend la technologie, pourtant financièrement accessible assez peu populaire dans la pratique) que de transformer le véhicule en modèle à quatre roues motrices en cas de besoin. Le dimensionnement généreux du moteur électrique retenu pour l’essieu arrière permet également d’assurer des évolutions en mode 100% électrique dans certaines situations. Le Duster eAMT présenté par ZF peut, en tous les cas, évoluer grâce à la seule force électrique dans les embouteillages, pour se garer ou pour évoluer à vitesse stabilisée.

Prêt à porter

Les constructeurs qui opteraient pour cette solution technique « abordable » et facilement adaptable aux modèles déjà existants pourraient en adapter les caractéristiques en fonction de leurs desideratas : dimensionnement de la batterie, puissance du moteur électrique, etc. Affaire à suivre donc !


Publicité

Partager